CRISE ÉNERGÉTIQUE
La profession demande un « bouclier tarifaire plus ambitieux »

Margaux Legras-Maillet
-

Face à l’explosion des prix de l’énergie et aux estimations inquiétantes pour 2023, la FDSEA, les JA et la Chambre d’agriculture de l’Ain ont convié les élus parlementaires du département à un petit déjeuner ce lundi 21 novembre. 

La profession demande un « bouclier tarifaire plus ambitieux »
Justin Chatard, président des JA 01, Adrien Bourlez, président de la FDSEA, et Michel Joux, président de la Chambre d'agriculture ont rencontré les parlementaires ce lundi. PHOTO/MLM

L'article est disponible à la lecture aux utilisteurs connectés

Découvrez nos offres