DÉMOGRAPHIE
Bovins lait : une érosion démographique particulièrement aiguë

D'après les observations de l'Idele, le taux de remplacement des éleveurs laitiers est plus faible que parmi l'ensemble des agriculteurs. Cela n'est pas dû à la faiblesse des installations mais plutôt à une vague de départs qui s'explique par l'histoire de la filière. L'attractivité du métier d'éleveur, elle, se maintient.

Bovins lait : une érosion démographique particulièrement aiguë

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres