Publié le 16/01/2020 à 17:00 / Yolande CARRON

ÉLECTIONS /

2,5 millions d’adhérents de la Mutualité sociale agricole (MSA) sont appelés à élire leurs délégués cantonaux du 20 au 31 janvier. Les résultats seront annoncés le 6 février.

Les 15 000 délégués locaux constituent les premiers relais entre les adhérents et la MSA.

Du 20 au 31 janvier se tiendront les élections des délégués de la Mutualité sociale agricole (MSA). Quelque 2,5 millions d'adhérents du régime de sécurité sociale agricole sont appelés aux urnes pour élire plus de 15 000 délégués cantonaux. Les votants peuvent s'exprimer en ligne ou par courrier à ce scrutin qui se tient tous les cinq ans. Ils auront à choisir entre 29 600 candidats au poste de délégué. Ces élus, répartis en trois collèges (exploitants, salariés et employeurs), « constituent le socle du fonctionnement de la MSA », explique la MSA sur son site. Leur double casquette d'élus locaux et de bénévoles actifs sur le terrain en fait les « premiers relais entre les adhérents et la MSA ».

 

Du 20 au 31 janvier, les 2,5 millions de ressortissants du régime de sécurité sociale agricole sont appelés aux urnes pour élire plus de 15 000 délégués cantonaux. Les votants peuvent s’exprimer en ligne ou par courrier.

Actions de terrain et appui aux adhérents

Les délégués « sont le pilier de l'organisation démocratique qui nous caractérise », résume Pascal Cormery, président de la Caisse centrale de la MSA (CCMSA). Ils siègent aux assemblées générales des 35 caisses locales. C'est là qu'ils désignent, parmi eux, les administrateurs des caisses (1 071 au niveau national). Une fois par an, les assemblées générales votent également « les résolutions politiques et financières présentées par le président du conseil d'administration et le directeur, explique la CCMSA. Représentants des adhérents (5,6 millions de ressortissants du régime agricole en 2018), les délégués peuvent déposer des motions proposant des améliorations de la protection sociale. Ces motions sont alors remontées en Caisse centrale qui s'en empare ». Connaisseurs des besoins du terrain, ils peuvent aussi proposer et participer à des projets locaux dans de nombreux domaines : prévention-santé, dépendance, handicap, développement économique du territoire, etc. Entre 2015 et 2018, ils ont ainsi permis de lancer « plus de 9 000 actions concrètes », indique le site internet de la MSA consacré aux élections.

31 % de participation lors des précédentes élections en 2015

Le rôle des délégués consiste aussi à faire redescendre les informations et à fournir un « appui » aux adhérents. Il s'agit là d'informer des actions proposées par la MSA et de les orienter vers les bons services. En 2015, les précédentes élections avaient enregistré un taux de participation de 31 % (-7,8 points par rapport au scrutin de 2010). 24 080 délégués avaient alors été élus : 9 681 pour les exploitants, 10 767 pour les salariés, 7 264 pour les employeurs. 45 % des délégués étaient des nouveaux élus et 29 % étaient des femmes.
En 2020, environ 15 000 délégués seront élus, soit 9 000 de moins qu'il y a cinq ans. Une diminution due à « un redécoupage des cantons issu de la réforme territoriale d'État, réduisant leur nombre », explique la CCMSA.

Y.G
Mots clés : ELECTIONS MSA