Publié le 16/01/2020 à 06:00 / Yolande CARRON

FORMATION

Les cycles lunaires ont une influence sur la vitalité des plantes et leur résistance. Les animaux y sont sensibles aussi, tant au niveau de leur comportement que de leur développement. La chambre d’agriculture propose un décryptage du calendrier lunaire et de ses effets sur les productions.

Geoffrey Levrat, un jeune éleveur convaincu des influences de la lune.

Comprendre les cycles lunaires et planétaires et leurs effets sur le vivant ; savoir lire le calendrier lunaire et interpréter les informations qu'il contient ; s'approprier les différentes applications pratiques en élevage et sur les cultures... autant de paramètres qui seront expliqués lors de la prochaine formation proposée par la chambre d'agriculture sur le thème « J'élève et je cultive avec le calendrier lunaire ». Une journée d'initiation prévue le 20 février prochain, ouverte à toutes les productions, qu'elles soient animales ou végétales. Geoffrey Levrat, éleveur de brebis allaitantes à Sainte-Croix a participé à une session de formation début 2017. Depuis son installation, en octobre de la même année, il met en pratique les préconisations du calendrier lunaire. Installé sur une SAU de 28 ha, il élève 140 brebis de races Suffolk et Romane. Les agneaux sont exclusivement vendus en direct, sur des marchés de producteurs à Décines, Cailloux-sur-Fontaines et Sainte-Croix, ainsi qu'au point de vente collectif de Villars-les-Dombes. La découpe est réalisée au sein du labo créé sur la ferme.

« Le bon sens paysan »

Mais comment, à 26 ans, en vient-on à s'intéresser aux effets de la lune sur l'élevage ? Le jeune passionné répond tout naturellement : « Je m'intéresse beaucoup aux méthodes alternatives. J'applique le moins possible de traitements antiparasitaires. Et puis c'est aussi le bon sens paysan... Je fais attention à la lune car je suis convaincu qu'elle a des influences positives, ou négatives, sur le comportement des animaux, leurs cycles de reproduction, ou encore le développement des parasites ». Pour ce qui est des traitements antiparasitaires, Geoffrey dit « ne pas s'interdire l'allopathie, mais seulement au cas par cas » et utiliser des plantes. Le calendrier lunaire est particulièrement complet. On y apprend le fonctionnement de la lune, ses influences sur les productions, et la partie calendrier proprement dite avec des préconisations détaillées jour après jour.

Des effets visibles sur les animaux

« Au pâturage on observe un changement de comportement. En fonction de la lune, certains jours les brebis sont plus calmes et d'autres plus agitées. Sur les mises en repro, j'essaie de mettre les brebis en lutte au jour favorable. J'utilisais des hormones la première année mais depuis un an uniquement le désaisonnement naturel. Et ça fonctionne bien ! Sachant aussi que la race s'y prête. Pour le risque parasitaire, je mets également en place du pâturage tournant », explique l'éleveur. Des cycles lunaires qui peuvent aussi jouer sur la qualité du fourrage, mais sur ce point il avoue ne pas avoir suffisamment de recul. Un convaincu, qui entend bien poursuivre son observation des cycles lunaires pour optimiser sa conduite d'élevage, tout en s'intéressant en parallèle à ce que propose la biodynamie.

Patricia Flochon
Renseignements et inscriptions, contacter : Céline Mante au 04 74 45 56 92 -
celine.mante@ain.chambagri.fr
Clôture des inscriptions le 30 janvier.
Ayant droit Vivea : 21 euros .
Autre public: 200 euros.

 

Mots clés : FORMATION