Publié le 20/01/2019 à 00:00 / Chef Rédacteur

PORTRAIT

Equipé de son drone, Alexis Giroud sillonne le département pour réaliser des vidéos de matériels agricoles en action. Rencontre avec un passionné dont la chaîne YouTube enregistre déjà plus de 45 000 vues.

Pour l’achat de son drone DJI Phantom 4 Pro, Alexis a investi pas moins de 2 000 € (batteries comprises).

A dix-sept ans, Alexis Giroud est mordu de vidéo. Son sujet de prédilection : le machinisme agricole. En Bac Pro CGEA en alternance à la maison familiale rurale de Bâgé-le-Châtel (avec le projet de poursuivre par un BTS productions végétales), il dédie tout son temps libre à la vidéo et à la photo. Tout a commencé il y a quatre ans... « L'agriculture m'a toujours attiré, depuis tout petit. Au collège, avec un de mes amis, Sébastien Lacroix, dont le père est agriculteur, nous avons fait notre première vidéo avec ma première caméra embarquée, une GoPro Hero 3, que j'ai installée sur le tracteur. Le but était de montrer du matériel récent en action. Nous avons très vite créé notre chaîne YouTube : AGSL Agricole, reprenant les initiales de nos noms et prénoms. Ça a très bien marché dès le départ, avec aujourd'hui plus de 45 000 vues », explique-t-il.
Une passion qui s'affirme d'année en année : « Au début, j'allais chez les agriculteurs du coin à vélo, le mercredi après-midi et le week-end. En 2016, j'ai eu ma première moto et là, j'ai pu aller vraiment plus loin. J'ai racheté un appareil pour faire de la photo et de la vidéo. J'avais envie d'évoluer et de voir la qualité s'améliorer... ». Il achète alors son premier drone sur Internet, un DJI Phantom 3, revendu il y a un an et demi pour un plus performant : le DJI Phantom 4 Pro.

Cuma de Confrançon : une vidéo qui fait 200 000 vues

Une passion qui occupe tout le temps libre de ce passionné de machinisme agricole.

 

Aujourd'hui, Alexis filme sous tous les angles les tracteurs et autres matériels agricoles dans toutes les situations et tous types de travaux : labours, moisson, ensilage, déchaumage, semis, etc. Travaillant désormais seul, il a rebaptisé sa chaîne YouTube : AGRAR Traktor'S, qui totalise près de 4 000 abonnés. Sa vidéo de l'ensileuse de la Cuma de Confrançon, réalisée en août 2017 au Gaec de Beauvert, a fait plus de 200 000 vues !
« A partir de ce moment-là, j'ai développé une autre vision, avec l'envie de mettre en avant les hommes et les chauffeurs et montrer les avantages d'acheter le gros matériel en commun », ajoute-t-il. Durant l'hiver 2017, il rencontre le directeur et le président de la fédération des Cuma de l'Ain, dans le cadre du forum des opportunités organisé par la chambre d'agriculture ; l'occasion de présenter son travail et pourquoi pas d'envisager dans les années à venir des collaborations pour la réalisation de films. Le jeune passionné a déjà mis en ligne sur sa chaîne près de 90 vidéos. Cette année, il passera un nouveau cap, disant « vouloir s'essayer aux techniques de l'interview pour récolter des avis sur des matériels, des marques... ».

A sa majorité, il envisage de créer une micro-entreprise pour développer son activité de manière professionnelle.

Patricia Flochon
Des vidéos à retrouver sur YouTube et Facebook :

https://www.youtube.com/channel/UC-m-9MrzEDn00WJrdcYO0cQ?view_as=subscriber

https://www.facebook.com/AGRARTraktors/?ref=bookmarks

https://www.youtube.com/watch?v=MPNflJrSlCo&t=185s (Ensilage Cuma de Confrançon).
Mots clés : PORTRAIT