Publié le 22/08/2018 à 15:00 / Chef Rédacteur

Santé

L'alerte sera maintenue jusqu'au 24 août.

La plante libère massivement son pollen.

Le réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) a classé le département de l'Ain parmis les plus touchés en termes de risques allergiques (niveau vgileance élevée).
Le pollen d'ambroisie, particulièrement nocif chez certaines peronnes, et qui peut provoquer de graves allergies, en est en grande partie responsable.
Les conditions climtiques de ces derniers jours favorisent la libèration de fortes concentrations de pollens dans l'air.
« Les allergiques devront rester très vigilants et bien suivre leurs traitements car le risque d'allergie sera très élevé », prévient le RNSA.
Et de livrer les conseils suivants : « rincez vos cheveux le soir, aérez au moins 10min par jour avant le lever et après le coucher du soleil, évitez de faire sécher le linge à l'extérieur, gardez les vitres des voitures fermés, éviter les activités extérieures qui entraînent une surexposition aux pollens.»